Page d'accueil

 
 
 
 
 
La culture des hémérocalles
 
 
 
PRÉSENTATION GÉNÉRALE

La culture de l'hémérocalle est relativement récente ici au Québec. Aux États-Unis, par ailleurs, cette plante connaît depuis fort longtemps une popularité sans cesse croissante. L'AHS (American Hemerocallis Socitety) qui se consacre à promouvoir la culture des hémérocalles a enregistré jusqu'à date plus de 80,000 cultivars différents. Ceci démontre l'intérêt que cette plante suscite chez les hybrideurs et les horticulteurs en général. Ici au Québec, cet engouement est en train de nous atteindre. Alors que nous ne connaissions autrefois que le LIS SAUVAGE (L'hémérocalle Fulva) qui croissait souvent dans les fossés de nos routes, aujourd'hui de plus en plus d'horticulteurs cultivent plusieurs variétés d'hémérocalles.

Nous découvrons à notre tour cette plante qui est souvent désignée comme la «vivace parfaite». Elle se distingue autant par la beauté de son feuillage décoratif et la très grande diversité des couleurs de ses fleurs que par la facilité de sa culture et sa résistance aux maladies et aux insectes. Celui qui essaie la culture de l'hémérocalle l'adopte à tout jamais.

Il est à prévoir que dans quelques années cette plante égaiera la très grande majorité des jardins québécois et que les horticulteurs seront de plus en plus nombreux à collectionner de nombreux cultivars.

BREF HISTORIQUE

Les hémérocalles sont cultivées depuis des siècles en Chine, moins pour leurs fleurs que pour leurs propriétés thérapeutiques et leur intérêt culinaire. Ici au Québec, les variétés cultivées depuis le plus longtemps sont la FULVA et la FLAVA. Ces espèces ont été introduites chez nous au milieu du XVIe siècle. L'hémérocalle FULVA est une plante naturalisée qui pousse à l'état sauvage un peu partout le long de nos routes. L'hémérocalle FLAVA, quoique que moins présente chez les producteurs, est encore très prisée puisqu'elle possède de très belles fleurs odorantes qui fleurissent très tôt au printemps.

DESCRIPTION SOMMAIRE DE LA PLANTE

L'hémérocalle possède des racines fibreuses qui se gonflent de réserves alimentaires. Les feuilles ressemblent à des rubans qui partent de terre et qui se recourbent au somment. La longueur des feuilles varie de 20 à 80cm selon les cultivars. Les fleurs sont portées par des tiges florales qui comptent entre 10 et 30 bourgeons floraux. Ces tiges florales peuvent atteindre jusqu'à 1 mètre et demi chez certaines variétés, mais en moyenne, les tiges mesurent environ 75cm. Il est à noter que chaque fleur d'hémérocalle ne fleurit qu'une seule journée (sauf quelques exceptions qui fleurissent jusqu'à 18 heures). Cette caractéristique de la fleur lui a valu le nom de LIS D'UN JOUR. Vous pouvez consulter au bas de cette page un croquis de la plante qui vous présente toutes ses parties.

LES TYPES DE FEUILLAGE

Selon leur type de feuillage, les hémérocalles sont classées en trois catégories :

1) le feuillage dormant : ce sont les hémérocalles qui perdent leur feuillage en hiver, même en zone chaude. Dans les catalogues, on désigne ce type comme D pour «dormant» (en anglais) ou D pour «décidu» (en français). Le feuillage de ces hémérocalles se dessèche plus ou moins longtemps après la floraison.

2) le feuillage persistant : ce sont les hémérocalles qui conservent leur feuillage après la floraison. Dans les catalogues, on désigne ce type comme Ev pour «evergreen» (en anglais) ou P pour «persistant» en français.

3) le feuillage semi-persistant : ce sont les hémérocalles qui ont des caractéristiques intermédiaires. Dans les catalogues, on désigne ce type comme SEv pour «semi-evergreen» (en anglais) ou SPer pour «semi-persistant» en français.

Dans les zones inférieures à 5, toutes les hémérocalles perdent leur feuillage en hiver bien sûr, même s'il est persistant.

Le type de feuillage des hémérocalles conditionne, dans une certaine mesure, leur rusticité. En principe, les hémérocalles à feuillage dormant et semi-persistant sont toutes rustiques dans les zones 4 et 5 tandis que celles à feuillage persistant ne le sont pas. En réalité cependant, certaines hémérocalles du premier type sont sensibles au froid et certaines à feuillage persistant vivent très bien chez nous. Si votre jardin bénéficie d'une bonne couche protectrice de neige, vos hémérocalles hiverneront très bien, sinon, veillez à leur procurer une protection avec un bon paillis. Si vous voulez prévoir la rusticité de nos cultivars, le meilleur conseil à vous donner est de choisir des plantes qui sont cultivées dans votre propre zone de rusticité, ainsi, vous vous assurez que ces plantes sont bien adaptées à votre climat.

LES TYPES DE FLEURS

Même si les fleurs d'hémérocalles comptent six segments (trois pétales et trois sépales), leur forme et leur grandeur varient beaucoup. Les premiers avaient généralement la forme d'un lis, mais les hybrides nouveaux adoptent des formes très différentes, voici les principaux types :

La fleur ETOILÉE. Exemple : POINT OF VIEW
La fleur TRIANGULAIRE. Exemple : EDGE AHEAD
La fleur DENTELÉE OU FRANGÉE. Exemple : CELESTIAL SONG
La fleur CIRCULAIRE. Exemple : FOOLED ME
La fleur ARAIGNÉE. Exemple : ASIATIC PHESANT
La fleur DOUBLE. Exemple : FRANCES JOINER

LES PÉRIODES DE FLORAISON

La période de floraison des hémérocalles varie d'abord selon la zone de culture bien sûr, mais aussi selon la variété du cultivar. On dira alors qu'un cultivar est hâtif ou tardif. On catalogue les variétés de la façon suivante : (la date approximative de floraison pour la zone 4 est indiquée après chaque catégorie)

TRÈS HÂTIF sous l'abréviation «EE». (jusqu'à la fin juin)
HÂTIF sous l'abréviation «E» (early) ou «H» (hâtif) (début juillet)
HATIF-MI-SAISON sous l'abréviation «EM» (mi-juillet)
MI-SAISON sous l'abréviation «M» (midseason) ou «mi-saison) (fin juillet et début août)
MI-SAISON-TARDIF sous l'abréviation «ML» (mi-août)
TARDIF sous l'abréviation «L» (late) ou «T» (fin août début septembre)

La durée de floraison varie selon chaque variété, en moyenne la floraison dure environ un mois ; certaines variétés fleurissent jusqu'à six semaines tandis que d'autres un peu moins qu'un mois.

CULTIVARS DIPLOÏDES ET TÉTRAPLOÏDES

Les cultivars d'hémérocalles sont DIPLOÏDES ou TÉTRAPLOÏDES selon le nombre de chromosomes formant leur bagage génétique. Le nombre normal de chromosomes est de 22, cela correspond aux variétés DIPLOÏDES. Les variétés TÉTRAPLOÏDES possèdent le double de chromosomes, soit 44. Quoique que ces dernières sont plus vigoureuses, en principe, dans la réalité les différences ne sont pas évidentes. Essentiellement, c'est au moment de l'hybridation qu'il faut connaître cette caractéristique puisque pour obtenir des graines, il faut absolument croiser des plants de même type, soit diploïdes avec diploïdes et tétraploïdes avec tétraploïdes.

AUTRES CARACTÉRISTIQUES

Plusieurs variétés d'hémérocalles produisent des fleurs odorantes. Leur parfum est plus ou moins prononcé, mais en général cette caractéristique se retrouve surtout chez les fleurs jaunes. Le cultivar HYPERION est probablement celui qui dégage le plus de parfum.

Une autre caractéristique intéressante de ces plantes est qu'ils sont comestibles. Les bourgeons peuvent être frits ou sautés au beurre. Les fleurs peuvent être ajoutées dans une salade pour en relever le goût et les couleurs. À mon point de vue cependant, la meilleure utilisation culinaire qu'on peut en faire est de se servir des fleurs comme coupe pour présenter une salade ou un dessert. Bon appétit!

CULTURE EN BREF

L'hémérocalle préfère un emplacement ensoleillé mais tolère aussi un endroit mi-ombragé. Elle nécessite un sol riche en matière organique, humifère et frais, mais bien drainé. Elle s'adapte à d'autres types de sol, mais la floraison peut être moins belle. Le pH peut varier de 5,5 à 7,0 mais elle préfère un sol légèrement acide à pH de 6,0 à 6,5. En raison de ses racines qui se gorgent d'eau et de matières nutritives, l'hémérocalle peut facilement endurer des privations temporaires d'eau et d'engrais. C'est une plante qui ne connaît pas beaucoup d'ennemis ravageurs et qui est rarement attaquée par les maladies. Bref, c'est une vivace facile de culture et d'entretien.

COMMENT VOUS PROCURER VOS PLANTS

Il y a de plus en plus de producteurs spécialisés dans les hémérocalles. Ici même, au Québec, plusieurs producteurs offrent à leurs clients des listes impressionnantes de variétés. Vous pouvez vous procurer vos plants par la poste à racines nues. Si vous préférez des plants empotés, il vous faudra vous rendre auprès des producteurs qui en offrent. Certains centres jardins offrent également des cultivars intéressants. En raison de la vigueur de la plante, les plants qui sont vendus par la poste ont une reprise facile. Personnellement, sur environ 900 plants achetés par la poste, je n'en ai perdu aucun. L'inconvénient des achats par la poste est que vous ne voyez pas les plants que vous achetez. Il faut donc vous assurer que votre fournisseur vous livrera des beaux plants de qualité. La meilleure façon de le savoir est de vous informer auprès d'autres clients qui connaissent le producteur. Vous devez aussi vous renseigner sur la grosseur des plants si ce n'est pas indiqué dans le catalogue. Le rapport qualité/prix est très important à évaluer. Le prix d'une plante peut être alléchant, par ailleurs, si vous devez attendre une année supplémentaire pour obtenir une talle mature, vous n'êtes pas gagnant. Règle générale, les bons producteurs offrent leurs plants en 2 éventails (en anglais = fans), c'est à dire que le plant est double. Ces plants fleurissent généralement dès la première année.

 

Croquis d'une hémérocalle

Ce tableau est tiré du livre «DAYLILIES THE BEGINNER'S HANDBOOK» publié par The American Hemerocallis Society.