Tour du jardin en photos

Premier palier :  les conifères et les lilas

Le premier palier du jardin s’étend de la route jusqu’à l’avant de la résidence.  Les végétaux composant cette partie sont diversifiés mais ce sont les conifères, les lilas et les hydrangées paniculés qui dominent.  Voici quelques photos donnant un aperçu de cette partie :

Notre jardin bénéficie d’une configuration naturelle en quatre paliers, ce qui permet de le morceler en autant de sections différentes.  De plus, chacune de ces section est séparée des autres par des écrans végétaux (arbres et arbustes) qui l’isolent davantage.  Chacune des sections permet donc au visiteur de concentrer son attention à une partie du jardin à la fois.  Si on le désire, on peut même regrouper dans chacune des sections les plantes appartenant aux mêmes familles ou aux mêmes caractéristiques.

Deuxième palier :  jardin de la diversité

Cette partie contient des éléments hétérogènes représentatifs de tout ce qu’on rencontre dans les autres paliers comme plantes et comme éléments décoratifs.  C’est un peu la représentation simplifiée de l’ensemble du jardin.

Voici un aménagement de conifères intéressant par la variété de plantes et par le changement de ses couleurs entre l’été et l’automne.

Troisième palier :  arbres et arbustes

Le troisième palier est principalement consacré aux arbres et aux arbustes.  Auparavant, cette partie était entièrement vouée aux hémérocalles et aux pivoines.  Au cours des dernières années, nous les avons remplacées progressivement par des arbres et des conifères nains et semi-nains de collections.  Cela nous permet de diminuer l’entretien de façon importante dans ce secteur.  Ce sont les épinettes bleues et les mélèzes qui trônent dans ce secteur du jardin.

Une longue haie de Persicaria polymorpha s’aligne tout au long de cette haie de cèdre. Ainsi, elle fait écran à la partie basse des cèdres dont les branches du bas sont mangées par les chevreuils.

Quatrième palier :  l’étang

Le quatrième palier constitue notre havre de paix.  L’étang accueille une flore variée et est l’hôte a chaque printemps d’un nombre impressionnants d’oiseaux migrateurs, notamment les canards.  L’aménagement paysager autour de l’étang a été créée de façon à réduire le plus possible les travaux d’entretien.  Nous comptons d’abord sur la flore indigène pour garnir l’endroit, même si nous y avons implanté quelques beaux spécimens d’arbres et arbustes.  Par ailleurs, La rivière Chaudière avec sa forêt limitrophe constitue un ‘paysage emprunté’ de toute beauté, comme vous pouvez le constater dans une des photos ci-dessous.

Ici, la rivière Chaudière recouvre la forêt d’un épais givre nous offrant un ‘paysage emprunté’ d’une beauté féerique.  Les feuilles du chêne a gros fruits au premier plan s’accrochent désespérément à leurs branches en nous rappelant l’automne récent.  Quel contraste !

Nos ornements

décoratifs

Nos collections de plantes

Informations

diverses

 

Nos ornements

décoratifs

Nos collections de plantes

Informations

diverses